dimanche 26 juillet 2015

Plaisirs solitaires suite : test de jouet

Et l'exploration commence, toutes ces nouveautés technologiques...

voyons voir si c'est si efficace que ça?

HOUUU OUI!

Je vis vous raconter parce que c'est vraiment pas humain comme expérience mais fantastique.








Avant le super truc de la mort qui tue, j'en avait déjà un très très bien (en plus de ma collection d'objets détournés et des classiques bien-sur) Déjà le site de vente est une merveille d'esthétisme et de raffinement. LELO est toujours à mon humble avis, la marque de référence pour ce qui est des objets élégants, des formes épurées et ergonomiques, texture veloutée...Moi j'adore!



INA de LELO
Celui que j'ai c'est le INA 2 celui qui a deux branches, vous les mettrez où bon vous semble mais je trouve que les vibrations prennent tout leur sens en externe. La branche plus petite est parfaite pour se poser devant et sentir les contractions à l'intérieur grâce à la branche principale et en même temps les vibrations sur le clito.

Je ne saurais plus vous dire combien de vitesse il a, tellement il y a de modes différents. 
Des fois je joue a parier sur quel mode je vais jouir... 
Certains sont vraiment super pour monter...


 d'autres pour tenir suspendue...

 d'autres pour vous faire perdre la tête...

 je pense au mode aléatoire qui parfois est presque trop surprenant

 testez le et dites moi...



Et celui qui a toute mes faveurs depuis sont arrivée, celui qui fut tant attendu et coûta presque un bras (200 euros frais de port compris) Le WOMANIZER W100


Ce truc c'est dingue que ça puisse exister! C'est absolument surpuissant, déjà par le concept.

Parce que ce n'est pas un gode, on ne se pénètre pas avec. Et oui se sont des vibrations sur le clitoris, là vous me direz rien de nouveau, sauf que se sont des pulsations à haute fréquence. Héhé...

Autre chose qui dénote avec les autres vibro à clito classiques, c'est que d'habitude on chercher à toucher la pointe, avec une boule, une tige, mais au moment de l'orgasme, quand ça explose si on peut dire, ça glisse sur le coté et c'est orgasme à gauche OU à droite mais pas autour...

Les fabricants du Womanizer l'ont bien compris et ont fait un truc en forme de cône, pour rentrer le clito dedans et en fait, des que ça commence, on se sent aspirée dedans, c'est très inédit comme sensation car à part une bouche rien n'englobe jamais vraiment le clitoris et c'est fort dommageable pour notre plaisir. Heureusement le womanizer est là ;)




Il m'est arrivé de regarder l'aiguille de la pendule tourner pendant qu'il était en marche pour compter combien de fois je pouvais jouir... j'avais chaud ce jour là, oui ça m'arrive. Chaque minute presque un nouvel orgasme, le suivant enchainait plus fort sur le précédent, au cinquième orgasme, il fallu chercher un peu mais très vite la mécanique du corps s'emballe toute seule. Au total, neuf fois ce jour là. J'ai arrêté parce que mes jambes tremblaient de trop... mais cela aurait pu durer encore je pense. 
Cependant à retenir que l'efficacité trop rapide peut entraver un peu le coté exploration et aussi créer une certaine forme d'addiction. 


plus de batterie

"Tu me manques déjà"