vendredi 3 mars 2017

deux ans de blog : le bilan

photo de Patrice Rosset, post traitement et modèle Anouchka.

Le printemps arrivant, je me suis dis qu'un article "bilan"serait le bienvenu.

L'occasion d'adresser un grand merci à tout ceux qui ont participé d'une manière ou d'une autre à mettre en vie mes inspirations.

Merci. A toutes celles et ceux qui ont compté dans ma vie, qui m'ont émue et m'ont laisser des souvenirs impérissables, je parle de ceux qui ont vécu avec moi les histoires que je raconte.

J'ai écris comme j'aime le faire depuis plus de vingts ans, sans me prétendre auteure ou talentueuse, consciente de mes lacunes en orthographe, je n'ai jamais renoncé cependant grâce à vos encouragements.

Merci. A toutes celles et ceux qui m'ont lu, sur libertic au début puis ici, qui sont venu me dire qu'ils ont aimé, qui m'ont encouragé à écrire et aussi à ceux qui ont eu la franchise de me faire quelques critiques. Ceci dis, j'en profites pour dire "non-merci" à ceux qui pensent qu'en me caressant dans le sens du poil ils obtiendront quelques faveurs.

J'ai écris sans être auteure, J'ai posé sans être modèle aussi, j'ai fait des interview sans être journaliste mais ... quel pied j'ai pris! Faire tout simplement, juste ce qui nous fais plaisir avec le cœur avec conviction.

J'aimerai dire un grand merci à ceux qui savent rester "vrai" dans tout ce jeu d’illusionniste car il y en a qui se moquent bien de plaire, de perdre leur public, de choquer et j'admire cela admettant avec franchise que je n'ai pas toujours su formuler mes coup de gueule autrement que par une discrétion de plus en plus prononcée.

je parle assez peu de ma manière de "travailler" pourtant c'est primordial. L'envie d'écrire viens souvent de la solitude, des insomnies, c'est se rassurer que le monde peut être autre chose en se créant une bulle de poésie et essayer de la partager avec vous. Pour moi créer c'est ré inventer, c'est lutter, c'est distiller quelque chose de sombre pour en faire quelque chose de lumineux...c'est presque thérapeutique et j'y met toutes mes émotions, ce n'est pas tant pour plaire aux autre que de reussir à me plaire à moi meme en premier lieu.

La femme et sa représentation sont des thèmes qui ne cessent de me questionner et me m'inspirer, raison pour laquelle je continue d’expérimenter, de vivre sur le terrain pour ressentir et vous en donner un témoignage.

Cette année j'ai eu un gros moment d'hivernage, l'envie de donner de l'énergie à autre chose que plus de visibilité sur la toile car le revers de la médaille, c'est d'entrer dans une catégorie trop réductrice pour me convenir...qu'on pense que je me disperse c'est bien mal comprendre le chemin que je mène car j'ai besoin de diversités, de nouveautés, d'exploration et cela ne changera pas pour entrer dans le moule qui m'est tendu...

Des projets il y en a toujours, lectures, photos, expo, sorties, interviews, mon questionnement sur la place donné au plaisir féminin reste le fil conducteur de toutes ses pérégrinations.

Pour finir juste Merci aux 48000 visiteurs du monde entiers, vous qui m'avez aider à faire 130 publication d'articles et permis de nombreuses collaborations artistiques.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire